Devenir un esprit de Goshin
Bonjour, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire. Mot de passe perdu ?
Page:   Début  «  1  2  3  4  5  »  Fin 

danishka

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 18-06-2009 12:07 »

  yikes2 des oligo-éléments en systématique et à cette fréquence !!!

:smile Prends-tu des vitamines de cette façon, toi ?  penses-tu que ce soit bénéfique à ton organisme ?
La "comparaison" peut te sembler absurde ou inadéquate mais c'est un peu le même principe.

Sur les boîtes d'oligo-éléments c'est bien spécifié de n' administrer qu'en cas de besoins reconnus

coco12


Localisation : 63
Messages : 172


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 18-06-2009 12:43 »

Oui je sais, je n'en mets que depuis 1 mois. Je voulais essayer pour les renforcer suite à ces problèmes depuis 3 ans.
Sinon, en général j'utilse un engrais organiqe liquide classique.

danishka

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 18-06-2009 13:23 »

On ne peut soigner un arbre que si la cause est clairement déterminée : là tu joues à l'apprenti sorcier  wink parfois cela aggrave la situation au lieu de l'améliorer !

jd.bonsai

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 18-06-2009 13:59 »

bonjour coco 12 , pour tes pins , il faut que tu fasses comme moi je fais avec mes pins qui sont pas en bonne santé , je les dépote et je les enterre dans de la pouzzolane pure , dans une jauge de 3m de long , 1 m de large et 30 cm de haut , et tu laisse faire le temps et tu verras que dans quelques mois , et il va reprendre de la vigueur , la pouzzolane fait de la mychorize sans probleme , pour toi qui habite dans le massif central , la pouzzolane ne doit pas te causer de probleme, fais comme je te dis et tu verras que tes arbres iront mieux ,quand je fais cette opération je ne fais aucun traitement et je ne mets aucun engrais , je laisse faire la nature à+ MICHEL

drsylvestre


Messages : 1066


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 18-06-2009 22:10 »

Je viens mettre ma pierre à l'édifice effectivement la pouzolane a trés bien fonctionné sur le pentaphyla qui avait des problèmes de santé dont j'avais mis des photos sur le site.
de plus il faut arreter toute sorte d'engrais pendant la reprise d'aprés Laurent Breysse afin que l'arbre fasse des racines pour aller chercher sa nourriture. Vrai ou bof c'est une constatation de Laurent.
En tout cas j'ai pas hésité à utiliser Le tonus V et le superthrive en pulvérisation et en arrosage. Est-ce que ça a fait quelque chose .... M'enfin il est toujours en vie.
Autre chose d'important une bonne humidité enbiante ( pulverisation souvent et plein soleil)

Sur un sylvestre acheté chez  D. Use tout a coup aiguilles jaunes , (trop eau possible) secheresse des petites branches comme si elles étaient ridées, j'ai fait un transpotage dans de la pumice pure et traitement à l'alliète 2g pat litre : catastrophe

Je pense que l'arbre était quasi mort avant que j'ai commencé à le soigné. On vera d'ici cet automne sinon il servira de buche si il fait froid... big_smile

matt


Localisation : Béziers
Messages : 4325


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 19-06-2009 08:16 »

Quand les rameaux commencent à se rider, c'est en effet fichu...

GABY


Localisation : Toulouse
Messages : 1120


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 20-06-2009 09:13 »

Bonjour coco12 et drsylvestre
Je vais faire une réponse globale, car c’est très lié, comment ça fonctionne, quand un arbre est malade, dans le cas du pourridié, les racines se pourrissent et n’alimentent plus l’arbre, l’apport d’engrais rainaire, c’est effectivement un pansement sur une jambe de bois puisque les racines ne « fonctionnent pas, elles se pourrissent »  le principal c’est de gérer l’eau, le fait de le rempoter dans de la pouzzolane est la solution du dernier recours puisque en plus du pourridié l’on aura un rempotage hors saison, si je n’avais pas d’autre solution je le tenterai aussi (par contre pour les mycorhizes qu’il y en ait ou pas cela ne change rien) je sais cela fait toujours bondir, mais c’est comme ça, en 20 ans de bonsaï je ne me suis jamais préoccupé des mycorhizes. Donc l’apport d’engrais ou tout autre par les racines c’est peine perdue, et c’est là que tu as eu un bon reflexe drsylvestre en utilisant le superthrive et le tonus v en foliaire, parce qu’il ne reste plus que cette solution pour aider l’arbre « le foliaire » c’est l’intra veineuse de la personne qui ne peut plus s’alimenter, ah tant que j’y suis à la comparaison humaine lorsque votre toubib vous prescrit un médicament, 1 comprimé le matin et 1 le soir, si vous êtes bien malade vous ne doublez pas la dose, pour le bonsaï c’est pareil respecter les doses sinon c’est pire.
Coco12 dans ta région qui est quand même très humide je tenterai la pumice ou la zéo pure. Je n’aime pas la pouzzolane car lors des rempotages les milliers de poils des racines s’accrochent dans la porosité de la pouzzolane et l’on est obligé de les arracher, même si je n’ai rien constaté de néfaste, cela ne me plait pas car sur un arbre faible ce n’est pas l’idéal.
Par contre Matt a raison quand c’est ridé c’est foutu.
Excusez moi pour le retard, mais je fais comme tout le monde en ce moment je passe des examens et ça me prend un peu de temps, je révise, je révise.

Amicalement Gaby
http://www.eto31.fr/

drsylvestre


Messages : 1066


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 20-06-2009 16:06 »

Sans trop me prendre pour un spécialiste mais juste une réflexion sur la puzolane et les radicelles qui se prennent dedans c'est un faux problème si l'arbre en a plein. Effectivement si tu rempoter un arbre chetif ou pas prêt tu cours un risque vaut mieux post poser afin de gagner un par la suite.
Maitenant l'un ou l'autre faut prendre le moins cher! et ce que l'on trouve prés de chez soi... pensez à notre planette wink

drsylvestre


Messages : 1066


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 20-06-2009 16:16 »

Encore une question dans un france bonsai maître Kimura taille un pin de thumberg je pense et contre toute attente il y va franchement eclaircissage des bourgeons taille des bourgeons ligature et taille des branches. Il ne se préoccupe pas de l'étalement des traveaux sur l'année il fait tout d'un coup.
Chez nous en France est ce que on peut pratiquer de la sorte ou faut-il y aller molo.
si je coupe les chandelles printemps est-ce que je peux retailler en automne? Et encore couper des branches en hiver. Compte tenu des réserves ( loulounette) chez le pin est ce que c'est un problème?
Je pense que cela l'affaibli quand m^me.

pourrais-t-on faire le tri dans tout cela?

matt


Localisation : Béziers
Messages : 4325


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 20-06-2009 17:32 »

C'est beaucoup de questions, cher Docteur... wink

Si je vois à quel article de FB 70 tu fais allusion, Kimura montre comment on travaille un thunberg.

Il coupe la totalité de la nouvelle pousse début juillet, désaiguille pour aérer, et écarte les branches par ligature.

C'est un travail de mise en forme que le thunberg supporte, surtout en cette période humide du début de l'été au Japon.

Quand on dit qu'il faut étaler les travaux sur un pin, cela concerne surtout le rempotage par rapport aux autres travaux.

Ensuite, le thunberg est assez solide pour encaisser ça.

GABY


Localisation : Toulouse
Messages : 1120


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 21-06-2009 09:59 »

Bonjour
Je n’aime pas la pouzzolane car lors des rempotages les milliers de poils des racines s’accrochent dans la porosité de la pouzzolane et l’on est obligé de les arracher, même si je n’ai rien constaté de néfaste, cela ne me plait pas.

C’est ce que je dis sur la pouzo, maintenant si tu cherches plus loin, l’échange entre l’arbre la pumice ou la zéo est nettement supérieur qu’avec la pouzo, par contre je ne suis pas d’accord avec toi sur le moins cher, moi je fonctionne en cherchant le meilleur pour mes arbres.
En ce qui concerne le travail de Kimura que j’adore, c’est le Maestro de mon Maestro (Liporace) En France l’on ne peut comparer le travail effectué au Japon, Matt le dit doucement, je vais le dire plus fort, le climat n’est pas du tout le même, et ensuite le thumberg c’est le pin noir du Japon même au lance flamme on ne peut le tuer tellement il est fort, en deux mots il encaisse tout. Je ne te conseille pas de faire la même chose sur un sylvestre, c’est cata assuré. 

Amicalement Gaby
http://www.eto31.fr/

drsylvestre


Messages : 1066


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 30-06-2009 23:58 »

Salut les amis,

En ce moment quels sont les soins à apporter aux pins? Est-il normal d'avoir des aiguilles jaunes dans la partie ancienne .

Pouvez-vous me réexpliquer quel est l'influence de la durée de l'ensoleillement ou de l'ombrage sur les pins?

Si je veux obtenir un bourgeonnement arrière important sur le sylvestre mais vers la base des petites branches sur un yamadori de trois ans de caisse, est-il conseillé de ligaturer ces brancches et de les tordres pour réaliser des afflux de sève à certains endroits qui donneront des bourgeons?
Je précise ces ligatures ne sont pas là pour former l'arbre.

J'ai cru lire qu'il fallait en fonction de ce que l'on veut obtenir varrier les types de tailles sur les pins à savoir ébourgeonner ou pincer les bourgeons en fin de printemps avant l'apparition des aiguilles et:ou  mékiri en automne Ou bien vous arrive-t il sur un arbre fort de faire plusieurs interventions à la fois ?
Qu'en pensez vous ?

Merci et bon courage Gaby wink

Christophe Durandeau

Animateur

Localisation : Bordeaux
Messages : 5752


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 02-07-2009 08:16 »

Connais tu cet article écrit par Matt ?
http://www.edgbonsai-fr.com/index.php?o … ;amp;id=15

Connaissez vous bonsai365 mon blog dédié au bonsaï ?

agayu


Localisation : 54
Messages : 762


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 02-07-2009 17:40 »

GABY a écrit:


Bonjour Aguyu
...........
Plusieurs cas peuvent se produire suite à un rempotage tardif
1)    L’arbre meurt, mais vu l’époque, il a passé ce stade
2)    L’arbre se fige et rien ne se passe jusqu'à l’année prochaine où il reprendra son court normal
3)    L’arbre se fige, les chandelles noircissent, il redémarre sur d’autres chandelles l’année prochaine.
4)    L’arbre se fige, mais il y a un semblant de redémarrage au mois d’août. (aiguilles en bout de chandelles) 
5)    L’arbre peut reprendre sa pousse à n’importe quel moment.

Mais dans tous les cas de figure ne rien faire sur l’arbre cette année, ni pincement, ni taille, pas de ligature, enfin ne rien faire. Continuer l’engrais normalement, le super trive peut être intéressant dans ces cas. 
   

Bonjour, ce pin n'a pas survécu, il est quasi brun à part 2 ou 3 rameaux. Je le considère comme mort. Je viens d'apprendre que le Mugo (de pépinière en pleine santé) ne supporte pas un rempotage tardif même sans couper de racines.. :'(

à bientot.

drsylvestre


Messages : 1066


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 02-07-2009 18:38 »

Connais tu cet article écrit par Matt ?
http://www.edgbonsai-fr.com/index.php?o … ;amp;id=15


Ben oui je l'ai déjà lu mais il y a longtemps déjà...
Mais c'est mieux de me répondre s'est plus marrant... big_smile big_smile

allez je retourne dans mon trou. salut wink

matt


Localisation : Béziers
Messages : 4325


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 02-07-2009 19:42 »

Salut Dr,

je ne veux pas couper l'herbe sous le pied de Gaby ou répondre des âneries aux questions que tu lui adresses, mais je dirais la chose suivante, pour commencer à répondre à ta brochette de questions  wink :

En ce moment, les pins commencent à faire des réserves pour l'hiver et l'année prochaine ; on le voit, les bourgeons de 2010 se forment. D'où l'intérêt de bien les nourrir.

On commence à voir de vieilles aiguilles sécher et tomber, sur les penta en particulier. C'est le signe qu'on peut désaiguiller SI BESOIN EST. Mais encore une fois, désaiguiller, c'est toujours affaiblir l'arbre. A ne faire que pour éclaircir une zone menacée par l'ombre.

Les pousses sont arrivées à maturité. Sur les thunberg, on voit à la base du rameau de l'année de micro bourgeons. On peut faire le mekiri (coupe totale de la nouvelle pousse, en laissant 3-4 mm). Les bourgeons de la base de la pousse sortiront d'ici 3 semaines.

Sur le sylvestre et l'uncinata, je préfère abtenir un rebourgeonnement naturel, et retailler les extrémités lorsque les bourgeons arrière ont éclos et sont à même de prendre le relais.

drsylvestre


Messages : 1066


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 03-07-2009 23:36 »

Ok et chez le mugo il se gére comme le thunberg ou le sylvestre?

hier j'ai éclairci un mugo.( arbre d'étude) c'est à dire il y avait des bout de rameaux avec 5 ou 6 chandelles qui partaient du m^me point. Comme je n'ose pas trop couper j'ai tenté quand m^me . Ils sont engraissés au biogold copieusement. je me préoccupe pas de la taille des aiguilles pour le moment je veux des bourgeons!
donc j'ai coupe des chendelles à ras sans rien laisse celles que je voulais éliminer pour donner du soleil et j'ai taillé certaines autres à moitié. en plus j'ai racourcit les anciennes aiguilles... J'aurais peut être pas du je pense.... ??? mais elles étaient trés longues....

J'ai attendu au détour d'une conversation que si on enlevait tous les bourgeons en janvier sur un sylvestre il rebourgeonnait en arriere comme un fou. A ne faire que tous les 5 ans....Qu'en pensez vous Ifo ou intox?.
Et chez le mugo quelle experience en avez vous?

drsylvestre


Messages : 1066


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 03-07-2009 23:37 »

Au fait merci pour ta réponse Matt wink

GABY


Localisation : Toulouse
Messages : 1120


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 09-07-2009 13:55 »

Bonjour
Je vais vous donner ma méthode de prélèvement et tous les détails qui vont avec.
Je commencerai donc par le principal, les autorisations :
les particuliers, là pas de problème juste l’autorisation de prélever du propriétaire
Terrains communaux, autorisation du maire de la commune
Nationaux, autorisation de l’ONF
Terrains communaux gérés par l’ONF, autorisation de la mairie et ONF.
Je rappellerai que tout prélèvement sans autorisation est considéré comme un vol.

Le plus difficile c’est effectivement de trouver des terrains où le prélèvement est possible, il faut compter une dizaine de sorties en montagne pour trouver un terrain avec des arbres prélevables. Comme je vais dans les alpes cela me fait 10 000 km rien que pour trouver un terrain, mais bon il faut aussi le prendre comme promenade, où encore comme sport, sinon c’est pas la peine. Il y a quand même beaucoup de problèmes dans ce monde de préleveur, il faut bien le dire avec pas mal de jalousie, mais c’est une autre histoire. Juste pour comprendre, quand on me demande peux-tu m’amener prélever avec toi, au départ je disais oui, j’avais fait les démarches les recherches enfin tout nickel, et la personne que  j’amenais, finit par revenir sans moi et avec un copain qui lui revient à son tour avec un ou deux copains, moralité, du sale boulot des trous partout et pour finir le proprio qui me demande gentiment de ne plus revenir car il en a marre de voir ce bazar, voilà, voilà maintenant pour ne plus avoir de problème quand quelqu’un me demande de prélever avec lui il faut qu’il vienne avec son terrain, ses autorisations et tout et tout. Donc voilà pour le code de bonne conduite.

Amicalement Gaby
http://www.eto31.fr/

GABY


Localisation : Toulouse
Messages : 1120


Message privé Site Web
 

Re: Les soucis du pin, écorce, rempotage, aiguilles, chandelles, etc.

« Réponse : 09-07-2009 13:58 »


Le deuxième point important : l’outillage
Il va de soit que les outils le mieux adaptés, sont de fabrication maison, et que l’on ne trouve pas dans le commerce. Chaque détail a son importance,
La pioche : c’est une pioche US des surplus de l’armée transformée avec un manche en fer longueur et poids adapté.
Les bêches : je dis les, car il en faut deux afin de déterminer exactement l’emplacement d’une éventuelle racine pivot( par triangulation). Bêche (louchet) avec un manche en fer et non en carbone ultra léger, car flexible. La rigidité du manche permet de ressentir les résistances de l’arbre.

Le couteau : taillé dans un ressort de suspension de camion, il permet de diminuer la motte, une fois l’arbre sortie, trop de préleveurs diminuent cette motte avec la pioche et les à-coups, font souvent éclater cette motte et l’on se retrouve avec l’arbre racine nue, donc mort.

Les scies : pliantes mais de très bonne qualité donc chères, il en faut une pour les branches et une pour les racines.

Sécateur : il en faut deux dont un de très grande taille, afin de pouvoir couper des racines inaccessibles avec une scie.
Barre à mine : de 1,80 mètres
Clé à porteur : surplus de l’armée
Brancard : fabrication maison
Brouette : très spéciale avec une roue centrale pour la répartition de la charge, points d’attaches pour l’arbre, puis d’autres pour tirer ou freiner
Tire fort 1,5 tonnes
Chaînes, cordes, sangles.
Bâches plastiques tressées, style sac de riz, pour un bon maintien de la motte, et enfin de la cordelette élastique dont on se sert pour les vignes.
J’oubliais un bon sac à dos pour transporter tout ça.
Et sa femme pour porter le sac à dos  big_smile

Amicalement Gaby
http://www.eto31.fr/

Page:   Début  «  1  2  3  4  5  »  Fin 

Index du forum » L'ART DU BONSAI » CULTURE, TAILLES ET TECHNIQUES » Les soucis du pin, écorce,...