Devenir un esprit de Goshin
Bonjour, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire. Mot de passe perdu ?
Page:   Début  «  1  2  3 

Vinz93


Localisation : Haute-Normandie 76
Messages : 116


Message privé Site Web
 

Re: Traitements biologiques, lutte biologique et biostimulation

« Réponse : 17-07-2018 13:47 »

Intéressant...

Il est sûrement possible d'obtenir une meilleure synergie avec des compléments racinaires avec, entre autres, des extraits.

Une autre recette de substitution à ce genre de produit

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/4352/mini_téléchargement-1.jpeg

Je fais un thé de broyat de bois composté puis filtré.

Selon la quantité que je souhaite produire, j'utilise une bouteille, un seau, une poubelle de 80 litres remplie d'eau de pluie puis je met un bulleur d'aquarium que je laisse tourner H24.

J'y met une certaine quantité de bois composté à l'aide de mon pifomètre.

Je laisse infuser quelques jours avant de soutirer.

Je filtre selon si j'utilise un pulvérisateur ou pour faire un arrosage à l'aide de filtres à café plus ou moins fins.

Je l'utilise à hauteur de 5 à 10%.

Il est possible d'y rajouter des extraits, bière, eau de coco et autres sans soucis...

Le bois est riche en carbone donc il n'y a pas de risques contrairement à un matière très azotée qui risque de cramer la plante.

Cela permet un apport en acide humique et fulvique.

Pour ceux qui voudraient tenter mais qui auraient la crainte de choper des problèmes phytosanitaires, il doit être possible de le stériliser au préalable.

Je pense toutefois que cela diminuerait voire annulerait certaines propriétés.

Quelques liens :

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … 1NFEaiMs5L

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … f8Wxj33DjI

Je vais essayer de tamponner ma zéolithe avec ce thé avant mes rempotages.

J'aimerais bien choper des lots de boutures chlorosees ou pas pour pouvoir démontrer par photos les effets de mes tambouilles.

Il faudrait toutefois que je me limite à quelques essais pour ne pas devenir prisonnier d'une pépinière.

clem

Modérateur

Localisation : Normandie
Messages : 5485


Message privé Site Web
 

Re: Traitements biologiques, lutte biologique et biostimulation

« Réponse : 17-07-2018 19:28 »

et ça a quelles propriétés ce thé de broyats de bois ?
ça a l'air assez long à faire

Vinz93


Localisation : Haute-Normandie 76
Messages : 116


Message privé Site Web
 

Re: Traitements biologiques, lutte biologique et biostimulation

« Réponse : 18-07-2018 09:55 »

J'essaie ce produit depuis cette année et il me réclame moins de boulot et surveillance que les extraits fermentés.

Jusqu'ici pas de soucis.

Un semblant de mieux...

J'utilise du broyat diversifié composté durant deux à trois ans sans ajout de matière azoté (tonte de gazon, fumier...).

Je suis grimpeur élagueur donc dispose de grosses ressources en broyat.


Le genre de milieu propice aux larves de cetoines et dynastes (coléoptères).

Augmentation de la rétention d'eau et de la capacité d'échange cationique (CEC), pouvoir tampon, contient des microorganismes efficaces (EM) qui améliorent le milieu de culture et forment une barrière protectrice racinaire (biodiversité du milieu)...

Ce produit est riche en carbone et permet de réguler les flux d'azote (rapport C/N).

Si des membres calés en chimie et biochimie passent par là, cela permettrait sûrement un meilleure compréhension et vulgarisation...

En fait, il y-a différents types d'humus plus ou moins stables et durables.

Plus il est riche en carbone, plus il est complexe long à minéraliser (humus forestier). Il ne présente pas de risques de brûlure.

Plus il est riche en azote, plus il se minéralise rapidement (fumier composté). Il peut présenter un risque de brûlure.

Un ouvrage intéressant :

Aux éditions "Rouergue"
Titre "De l'arbre au sol, les bois raméaux fragmentés"
Coécrit par Éléa Asselineau et Gilles Domenech

Vinz93


Localisation : Haute-Normandie 76
Messages : 116


Message privé Site Web
 

Re: Traitements biologiques, lutte biologique et biostimulation

« Réponse : 18-07-2018 13:50 »

Lutte biologique par l'emploi d'auxiliaires des cultures :

Je me permet de faire un copier coller d'un message envoyé sur le fil de discussion concernant la pyrale du buis.

Cela permet ainsi d'aborder ce thème en fournissant des informations, vidéos, photos, articles et liens commerciaux...


Certains insectes auxiliaires permettent de réguler les populations de chenilles dont les pyrales.

On peut citer, entre autres les guêpes et frelons.

La toxicité de la chenille dû à l'accumulation d'alcaloides n'affecte pas ces prédateurs.

J'ai d'ailleurs constaté lors de pérégrinations professionnels ces auxiliaires virevolter le long de bordures de buis attaqués pour dénicher de la viande de pyrale.

Pour mieux connaître la pyrale du buis:

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … uCEWrWBFv6

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … XHgNU3nagR

Vidéos de prédation :

https://m.youtube.com/watch?v=XwLNzuymuBU

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … OD4xbU2nov

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … OD4xbU2nov

Certaines espèces d'hymenoptere de type guêpes parasites s'attaquent à des ravageurs.

Il existe moulte espèces s'attaquant spécifiquement à un type de ravageur particulier.

Je me contenterai d'évoquer celle qui concerne la pyrale du buis.

La guêpe parasitoide fait partie du genre Trichogramma.

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/4352/mini_action-trichogramme-pyrale-buis.gifhttp://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/4352/mini_w453-82756-capture-d-e-cran-2017-06-23-a-15-18-28.jpghttp://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/4352/mini_Trichogramme-153x114.jpg

Quelques liens :

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … 5GtjzSkLtf

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … E&cf=1

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … 9ChBMnrbk_

Vidéos concernant le parasitoide:

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … OD4xbU2nov

https://www.google.fr/url?sa=t&sour … OD4xbU2nov

Des entreprises se sont spécialisées dans l'élevage et distribution d'auxiliaires des cultures.

Biobest: https://www.google.fr/url?sa=t&sour … LDnVB-n71l

Koppert: https://www.google.fr/url?sa=t&sour … Z7TdI02wGb

Biotop: Biotop
www.biotop.fr

Il est possible de se procurer des Trichogrammes et autres auxiliaires des cultures en consultant leurs sites respectifs.

Un des produits commercialisés est vendu sous le nom de "TRICHOLINE".

Dans le cadre du bonsaï, l'utilisation de se produit sera optimisé en regroupant les buxus voire à les disposer près d'une bordure ou haie du même genre.

Vinz93


Localisation : Haute-Normandie 76
Messages : 116


Message privé Site Web
 

Re: Traitements biologiques, lutte biologique et biostimulation

« Réponse : 18-07-2018 21:34 »

Une alternative aux mastics:

Suite à la taille de mes arbres en pot, je coupe une feuille d'aloès Vera puis je badigeonne les plaies avec la sève d'aloès.

Cette sève est riche en allentoine ( stimule la multiplication cellulaire) et présente un aspect de mucus.

Je n'ai personnellement jamais constaté de retrait de sève depuis son utilisation.

Lors de taille de rameaux de ficus, je laisse des chicots au dessus des bourgeons que je souhaite stimuler.

Avec de la sève d'aloès, ils mettent plusieurs mois avant de sécher.

Les boutures traitées peuvent passer plus de temps à l'air libre que les autres avant le trempage, hormones et repiquage.

Ça peut être intéressant pour des chasseurs de boutures comme moi de partir avec une feuille d'aloès dans le sac à dos.

Pour les plaies plus importante, je procède de la même façon puis utilise un mastic maison à base de cire d'abeille et de propolis.

La propolis a des vertus antiseptiques et fongicide.

Je chauffe au bain marie 250g de vrai cire d'abeille puis rajoute 50g de propolis et mélange le tout pour que se soit le plus homogène possible.

Je verse la préparation dans un bac à glaçons et laisse refroidir dans un coin.

Ce conditionnement en facilite l'utilisation.

Ce mastic se conserve plusieurs années.

Lorsque je suis tombé sur cette recette, l'auteur conseillait l'ajout d'huiles essentielles.

Je me contente de faire sans et en suis satisfait.

J'avais filé quelques cubes et recette à une connaissance qui l'a utilisé en guise de mastic de greffage d'arbres fruitiers anciens.

Il en est satisfait.

Je me fournis en direct auprès d'un apiculteur car la propolis ne peut légalement être vendu qu'après être passé par une entreprise dont l'activité est le retraitement et conditionnement pour des utilisations pharmaceutique et parapharmaceutique.

Page:   Début  «  1  2  3 

Index du forum » L'ART DU BONSAI » ARBRES EN DETRESSE ET MALADIES » Traitements biologiques, lutte...